Une laceration au creux de la pensee et mes poumons suffoquent...je reorganise mes gestes, je redimensionne mes esperances, je redefinis mon horizon...

bascule moi...

c'est dans ce nouvel interstice de passion que je veux sentir sa volupte s'egarer sur mes courbes indecises...retrouver le gout suave du frisson encore naissant....

bascule moi...

je contourne les aiguilles du temps et accelere le rythme ennivrant de la frenesie ambidextre...m'observer de ses yeux et ne jamais les retourner...

bascule moi...

confondre nos sens, conjuguer l'insousciance, faire des meandres de nos vies l'alchimie de nos envies...communion de nos ames encore inachevees...

bascule moi...